Clicky
Les 3 Orangers

Titre :

Le Secret du Docteur Wolf

Auteur(s) :

Fabrice PAULUS

Cible :

Les amateurs de littérature et notamment ceux qui ont déjà été séduits par LA BARRE, premier roman de Fabrice Paulus paru en 2001.

Prix :

12,5 €
Résumé
Prisonnier de guerre dans les montagnes autrichiennes, Charles Clément fait la connaissance de l'énigmatique Docteur Wolf. Par sympathie, ce dernier lui procure bientôt un emploi dans une scierie locale. Une aubaine pour le détenu à qui son employeur laisse toute liberté de mouvement en dehors de ses heures de travail. Dés lors, Charles Clément prend l'habitude de descendre au village voisin isolé par la neige. Mais les visites régulières qu'il rend au Docteur Wolf lézardent peu à peu ses certitudes. Jusqu'au jour où il prend conscience de l'illusion des apparences. Commence alors, pour lui, une véritable descente aux enfers.
Argument(s)
Où s'achève la réalité ? Où commence le réel ? Quelle vérité surgit lorsque le rideau se déchire ?Comment choisir sa voie sans se méprendre ? Telles sont quelques-unes des questions essentielles soulevées par ce roman dont la rigueur n'a d'égale que l'acuité. Toutes qualités qui se retrouvent dans Le Rocher, évocation du parcours d'un "illuminé" tentant de sauver le monde par un engagement d'inspiration religieuse.
Extrait(s)
Charles Clément et Martin Brisard arrivèrent un dimanche après-midi. Annoncé par un déluge de clochettes, le traîneau des Schreiber était venu jusque sur le seuil de leur baraquement. Leurs compagnons s'étaient précipités dehors, car le coup d'oeil en valait la peine. L'équipage était digne des plus somptueuses troïkas : de la fourrure recouvrait les dossiers et les sièges, deux vigoureux alezans en composaient l'attelage. Le voyage avait été féerique. Seule la séparation avait provoqué un soupçon de mélancolie. Leurs camarades n'avaient pu s'empêcher d'ironiser. L'occasion avait été trop belle, belle comme la belle vie que tous leur avaient souhaitée. Leur réception au chalet fut inattendue. M. Schreiber en personne tint à les accueillir, et Mme Schreiber les conduisit elle-même à la cuisine déguster le repas préparé à leur intention. Puis, dans un français impeccable, un majordome les mena dans les dépendances, leur montra leur futur logement. Ils y pénétrèrent avec la certitude d'être les victimes d'une mauvaise plaisanterie : cette chambre ne pouvait leur être réservée. La tapisserie était trop jolie, le parquet trop ciré, et le lit portait des draps blancs comme neige. Mais le domestique s'étant retiré, ils durent en convenir : ils dormiraient l?, désormais. Avec frénésie, ils découvrirent les trésors de leur pièce : le duvet moelleux, les tableaux accrochés aux murs, le lustre, la table ronde, l'armoire de sapin et surtout le poêle de céramique, si gros, si gros, et qui chauffait, chauffait comme un démon. Ils admirèrent ses décorations, cherchèrent en vain ? apercevoir sa flamme.
Point(s) fort(s)
Lettre d'un lecteur

J'ai lu et relu LE SECRET DU DOCTEUR WOLF et LE ROCHER. L'écriture est à l'image de la couverture : délicate et élégante. Une élégance feutrée, pour ainsi dire pudique. Quelque chose qui se veut apaisant. Comme un conte, non pas d'Andersen, mais beaucoup plus d'un certain Voltaire. J'avais soupçonné cette dimension dans LA BARRE, pourtant plus romanesque.
Le penchant moralisateur prend une dimension mystique dans LE ROCHER. On sent que le message s'ouvre sur la candeur d'un "Ailleurs". Ne faut-il y voir que la fatalité de l'emprise de notre forêt d'Ardenne, créatrice de rêves et de légendes ? J'y soupçonne plutôt une force inconsciente qui t'impose d'apaiser tes tourments intérieurs. De donner à ta poche de grisou l'illusion d'une bulle de savon soufflée par un écolier au bout d'une paille !
Auteur(s)
Fiche détaillée
Auteur(s) Fabrice PAULUS
Format 14,3 x 20,6
Genre(s) Nouvelle
Nb pages 128
ISBN 2-912883-17-2