Clicky
Les 3 Orangers

Titre :

Hokshenah, l'esprit du loup blanc

Auteur(s) :

Gilles DUBOIS

Cible :

Les amateurs - adultes ou adolescents - de romans historiques et déaventures dans la lignée de Jack London.

Prix :

17,5 €
Résumé
Wounded-Knee, Dakota. À l'aube du 29 décembre 1890, un détachement de la cavalerie américaine ouvre le feu sur l'un des derniers villages indiens. Seuls survivants du massacre, Hokshenah, jeune garçon de la tribu Dakota, et Nahah-Ichon, adolescente cheyenne qui vient de recueillir un bébé, séenfuient dans la montagne. Leur projet ? Gagner le Canada où ils espèrent trouver enfin la paix. Commence alors un long périple au sein de paysages grandioses, rendus plus hostiles par les rigueurs hivernales. Soutenus par une volonté sans faille, les deux jeunes gens bravent courageusement les dangers qui émaillent leur route, apprenant à se connaître et à s'aimer au fil de rencontres tour à tour périlleuses et lumineuses...
Argument(s)
Grandir ensemble dans le respect, la solidarité, l'amour, la tolérance et le partage : tel est le message de ce sobre et poignant récit, solidement enraciné dans la nature et dans l'Histoire, qui dépasse le cadre singulier de l'aventure au bénéfice d'une vision humaniste des êtres et du monde.
Extrait(s)
Hokshenah laissa courir son regard sur la plaine blanche, sans idée, sans but, jusqu'aux sommets bleus de Paha-Sapah. Le paysage avait toujours mis l'allégresse dans son coeur. Mais, à présent, la morosité collait au décor. Une gale. Quand le Blanc est passé, la beauté perd sa beauté.
Soudain, le coeur du garçon marqua un temps d'arrêt. Par tous les dieux, le vent lui apportait un bruit ! Humain ? Oui. Faible, lointain, mais bien humain. Un sanglot. Il s'élança, oubliant ses propres maux. La misère d'un autre effaçait la sienne. Quelqu'un vivait ! Gloire au Grand-Esprit !
L'espoir. Oh-On-Wah-Ton ! Miracle ! C''tait une voix jeune. Un enfant ? Une hécatombe, et la vie persistait, s'accrochait ! Admirable. Un geste de Dieu, un cri d'amour. Béni soit l'Esprit des choses !
Hokshenah reprit sa course. Il cherchait, fébrile, dans les moindres recoins de ces pauvres ruines quand il la découvrit, là, sous un tipi à demi renversé. Une fillette Cheyenne, repliée sur elle même, la tête sous une couverture, tremblant de froid et d'épouvante. Le garçon lui effleura l'épaule.
- Tonk-She Dhe-s'dhe-Nah... Petite soeur...
Elle tressaillit, poussa un cri de bête blessée en recouvrant de son corps le paquet de hardes qu'elle tenait serré contre elle.
- He-Yah...He-yah, Sh'ne Koo-Teh... Sh'ne ! gémit-elle.
- Calme-toi petite, je ne te ferai pas de mal... Et je ne prendrai pas tes affaires non plus. Ami ! Koh-Lah ! Je suis Dakota ! Koh-Lah !
D'un geste doux, Hokshenah fit glisser les peaux qui dissimulaient le visage de la fillette. Elle ne devait pas avoir plus d'une quinzaine de printemps. Elle posa sur lui des yeux remplis de terreur. Entre ses bras, le paquet de linges remua. Un chiot vagit.
Hokshenah plissa les l?vres. Sorte de sourire.
- Oui, je vois... Ton ami. Je ne vais pas le prendre.
Un chien. Chacun emportait ce qu'il pouvait pour ne pas sombrer dans le désespoir. Dans la folie des hommes, la bête innocente est toujours un bon remède à la peine. Hokshenah avait vu des enfants affamés partager leurs maigres provisions avec un compagnon de jeux à quatre pattes. Il enviait l'enfant cheyenne. Avec son Shoon-Kah, son chien, elle n'était pas seule. à travers les images bouleversantes qui le torturaient, le garçon se força à sourire. Il devait la rassurer.
- Sauvons-nous fillette, ils pourraient revenir.
Histoire
Comment le manuscrit d'Hokshenah est-il parvenu aux 3 Orangers ?

Par une succession de volontés en forme de hasards.

Voilà plus d?un an, Gilles Dubois part en quête d'un éditeur. Il sélectionne alors différentes maisons tant françaises que canadiennes en fonction de critères disonss intuitifs. Et parmi elles, il s'arrête plus particulièrement sur Les 3 Orangers. Parce que la dénomination lui plaît et qu'elle le fait un peu rêver. Mais il n'en note pas l'adresse et éprouve les pire difficultés ? la retrouver. Tant et si bien que, quelques jours plus tard, il décide de la rayer de sa liste. Céest alors qu'un loup - l'un de ces loups qu'il affectionne tant - se met à hurler dans les bois, à proximité de sa demeure. Pour Gilles Dubois, ce hasard est un signe : le manuscritd' " Hokshenah l'esprit du loup blanc " doit impérativement être adressé aux 3 Orangers. Et lé, comme par miracle, Gilles retrouve les coordonnées de la maison.

Résultat : un an plus tard, un livre est né.
Le loup avait eu raison de hurler !
Inspiration(s)
Passionné par les Indiens d'Am?rique, Gilles Dubois ne s'est pas contenté de se familiariser avec leur histoire et leur culture à travers les livres. Il a aussi et surtout longuement visité les lieux de leur grandeur passée et rencontré bon nombres d'Indiens vivant aujourd'hui dans des réserves. Il était donc naturel qu'il s'inspire de leur destin pour écrire son premier roman.
Point(s) fort(s)
L'humanisme d'une vision du monde qui glorifie l'homme et la beauté de la nature.
Auteur(s)
Gilles DUBOIS: ? l?instar de ses personnages, Gilles Dubois s?est " exil? " au Canada voil? plus de trente ans. Il vit entour? de chiens et de chevaux dans un cabane en rondins situ?e au c?ur d?une for?t en Ontario. Hokshenah, l?esprit du loup blanc est son premier roman.
Illustrateur(s)
Fiche détaillée
Auteur(s) Gilles DUBOIS
Format 14,3 x 20,6
Genre(s) Roman
Nb pages 240
ISBN 2-912883-13-X